lundi 28 septembre 2015

COMEDIE MUSICALE - GOSPEL SUR LA COLLINE




Oh.My.God!


Il y a dix jours, se tenait une soirée blogueuses organisée par Activilong aux Folies Bergère. Une soirée de folie c'est bien le cas de le dire, grâce à la comédie musicale GOSPEL SUR LA COLLINE qui joue actuellement. On y passe un excellent moment, wouah !!! les artistes nous en mettent plein la vue, leurs voix, les chansons, les costumes, les chorégraphies qui donnent envie de se lever de son siège et swinger avec la troupe c'est que de la joie du début à la fin, mon sourire ne quittait plus mes lèvres. Un vrai régal dont je ne me lasserai pas de revoir. 

Gospel sur La Colline est un spectacle et la première comédie musicale de gospel en français qui a mis dix ans à naître, c'est un rêve que Benjamin Faleyras auteur et créateur de cette comédie a toujours voulu réaliser. Il nous fais revivre la frénésie des églises baptistes de son enfance à l'île de Saint-Martin. Les grandes messes de gospel ont définitivement imprimé dans son coeur d'enfant une richesse, un amour incommensurable pour ces chants, cette musique, ce message d'amour qu'est le Gospel. Ce soir là j'ai vécu une partie, fine soit-elle, de l'année 1954, j'étais en Louisiane sur la colline de << Saint-Jean le Baptiste >> en train de partager un grand moment d'amour, de tolérance et d'histoire dans l'émotion avec des personnages très attachants et hauts en couleurs.


Il faut savoir que pendant les années cinquante la communauté noire tente de se libérer de la ségrégation raciale, d'avoir une éducation à l'instar des "blancs" et d'être mélangée à la population blanche. Mais ce vent de liberté et ce désir fou provoquent la crainte de la réaction des "blancs" face à cette soif d'émancipation qui divise la population distinguant ceux qui luttent de ceux qui ont peur de perdre le peu qu'ils ont...C'est à travers le blues, le jazz et bien évidemment le gospel que cette histoire saupoudrée d'amour est racontée.


Les Folies Bergère 
(avant le spectacle)




Moment de retrouvailles et complicité



J'ai eu la chance de pouvoir rencontrer certains artistes de la troupe et dont deux avec qui j'ai pu échanger quelques mots comme Carla Estarque qui incarne à merveille le rôle de Suzy (entraîneuse à l'Alcazar) elle est sublime et Jean-Michel Vaubien qui joue magnifiquement bien le rôle de Frère Bacari, ces deux personnes m'ont scotchée. 

Carla artiste complète de 27 ans qui chante, danse et interprète elle a commencé à 4ans par la danse classique puis a enchainé avec le sport étude. C'est une fois le Bac en poche qu'elle a commencé à Bobino dans la revue de Gérard Louvin. On a pu la voir aussi dans d'autres comédies musicales notamment Mugler Follies, Cléopatre La Reine d'Egypte avec Kamel Ouali, elle a aussi fait La Tournée des Années 90, on peut dire qu' elle est bien encrée dans le milieu ceci dit le milieu du cinéma et de l'acting n'est pas quelque chose qui lui déplairait car le cinéma c'est quelque chose qui lui parle et pourquoi pas creuser de ce côté par la suite. L'ouverture vers l'étranger est essentiel pour elle en tant qu'artiste, en effet, une nécessité pour s'enrichir de d'autres cultures et avoir d'autres façons d'aborder l'art raison pour laquelle elle part à Hong Kong après le spectacle.

 






Jean Michel, a commencé dans le gospel et a chanté un peu dans les bars. Suite à cela, il est venu très vite à la comédie musicale car il chante, danse et est comédien. La comédie musicale est pour lui l'endroit où il peut jouer toutes ses cartes et où toutes ses capacités et son talent peuvent s'exprimer. Cette passion lui est venu en écoutant Notre Dame de Paris, il a acheté le disc et tout est parti de là, cela a été un vrai déclic pour lui et il s'est dit :"c'est ça que je veux faire en faite !" . Avec beaucoup d'humour il m'explique qu'il aimait chanter mais il avait pas compris qu'il fallait le faire de façon juste!!! lol. Et en 2000 il rentre dans une chorale gospel nommée Gospel pour 100 voix et tout s'enchaîne après : les revues, spectacles événementiels, les comédies musicales et les plateaux de doublage.



Deux coups de coeur de ce spectacle qui allient, le talent et la beauté afro-caraibéenne mais cela n'enlève en rien le talent et le plaisir pour les yeux des autres artistes de la troupe dont : Ilan Evans le révérant Gédéon très charmant, Dominique Magloire qui est Sarah avec une voix de dingue, Firmine Richard dans le rôle de Rebecca qui m'a fait rappeler ma mère à certains moments, Myra Maud qui est Rosa l'Amour d'une grâce à tomber, Jean-Luc Guizonne dans le rôle de John magnifique...








Quelques images du spectacle :








Les costumes! Il fallait que je fasse un petit aparté dessus enfin surtout sur les robes de ce spectacle qui sont juste très jolies, c'est tout ce que j'aime. De la couleur, des coupes des années cinquante  avec des robes à bas volant, vraiment magnifique avec des coiffures afro en passant du frisé au bouclé, j'ai adoré. Je dois dire que les filles étaient toutes coquettes les unes que les autres, elles avaient la classe des années cinquante qui pour moi, ce côté rétro reste toujours de l'élégance. Un vrai plaisir pour les yeux.



















Je le recommande vraiment à tous !



Instagram @renyscloset 
































Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire